check icon

Tonnage traité depuis notre ouverture

4622929

tonnes
de matières

Partagez Des lecteurs optiques maintenant à Lachute

Après l’installation de lecteurs optiques à notre centre de tri de Terrebonne en mars dernier, ce fut au tour de notre succursale de Lachute d’intégrer ces équipements à sa chaîne d’opérations. À une différence près : ceux de Lachute n’ont pas été installés sur la ligne des fibres, mais bien sur la ligne des contenants. Ils reçoivent donc la matière sortante des séparateurs balistiques, responsables de la ségrégation des objets 2D (les fibres) et 3D (les contenants).

Le principe demeure toutefois le même. À l’aide de caméras et de buses d’air, les lecteurs optiques sont programmés pour reconnaître des matières précises et les éjecter. À Lachute, la matière passe dans un premier lecteur optique visant le HDPE (#2) et les fibres qui ont suivi les objets 3D à l’étape précédente, par exemple des livres ou des boulettes de papier chiffonné. La matière entre ensuite dans un deuxième lecteur optique qui lui, retire le PET (#1) et les plastiques 2-4-5-7. Enfin, l’ajout d’un courant de Foucault, un champ magnétique repoussant l’aluminium, permet maintenant d’extraire un maximum de ce métal de la ligne de tri.

Alors que les fibres éjectées sont redirigées vers la ligne de fibres principale, les autres matières passent par quatre postes d’inspection: le PET, le HDPE, les plastiques 2-4-5-7 et l’aluminium. Les lecteurs optiques offrant un taux de précision de 95%, les trieurs, maintenant inspecteurs, sont responsables des 5% restants et retirent des items qui ont été éjectés par erreur ou entrainés par un autre objet. Des trieurs sont également positionnés sur la ligne sortante des lecteurs optiques et en retirent tout ce qui aurait dû être éjecté. Ces items sont réintroduits dans le cycle pour être séparés correctement.

Avant l’installation de ces équipements, 13 trieurs étaient en poste sur la ligne des contenants. Neuf de ces postes ont été réaffectés à l’inspection à la sortie des lecteurs optiques tandis que quatre ont été ajoutés sur la ligne des fibres. Comptant aujourd’hui 10 trieurs aux fibres, l’équipe de Lachute a augmenté la qualité de ses ballots en diminuant le taux de contaminants de 5%. Et puisque le processus de rodage est toujours en cours, ce résultat devrait encore s’améliorer.

«  Comme les lecteurs optiques sont en place depuis un mois seulement, il est encore un peu tôt pour avoir des chiffres précis. Mais présentement, je vois que dans tous les plastiques, nous avons une augmentation du pourcentage récupéré. Par exemple, nous avons trié 6% de plus de PET et 10% de plus de HDPE. Et plus on avance dans l’été, plus on s’attend à voir de meilleurs résultats » conclut monsieur Michel Cadorette, directeur de l’usine.

Publié le 19 juin 2018

lecteursoptiques3

Partagez Tricentris investit pour une qualité incomparable

Depuis l’automne dernier, les centres de tri au Québec comme partout ailleurs, font face à de nouveaux standards de qualité pour la vente et l’expédition de fibres en Chine. Dès les premières annonces de ces exigences resserrées, Tricentris est tout de suite passé en mode solution.

separateur_1

Un nouveau séparateur à carton à Terrebonne

En juin dernier, notre équipe de Terrebonne a reçu un tout nouveau séparateur à carton. Installé en trois jours seulement, cet équipement, remplaçant l’ancien séparateur à carton, a entraîné des résultats immédiats! Les séparateurs à carton sont formés d'une suite d'arbres de rotation (rotating shaft) sur lesquels sont fixés des disques de métal. En tournant,...