check icon

Tonnage traité depuis notre ouverture

6871180

tonnes
de matières

Partagez Édito – octobre 2022

Nouvelles
Étiquettes :

 

Je me lance 

Myriam Forget-Charland

Par Myriam Forget-Charland

Avec la retraite annoncée de notre directeur général, Frédéric Potvin, dans ce même encadré de notre dernier numéro, vous deviez bien vous douter qu’il ne serait plus en tête des éditos du T.E. Bien qu’il soit toujours en poste (et le restera le temps de la transition avec notre prochain capitaine que je vous présenterai en grande pompe dans un prochain numéro), je vous annonce que c’est à moi que le mandat a été confié.

Certains se demanderont peut-être d’où est-ce que je sors, alors que d’autres, attentifs aux petits caractères, sauront d’où j’arrive : c’est mon nom qui apparaît à la toute fin du T.E. à côté des mots « rédaction et idéation ».

Alors voilà : vous me lisez déjà depuis belle lurette. Car cela fait maintenant 11 ans que j’agis à titre d’éditrice de ce bulletin, que j’écris les articles et que c’est mon bébé, à l’exception des 12 derniers mois pendant lesquels j’étais en arrêt de maternité avec mon vrai petit bébé humain (ceux qui appelle ça un « congé » n’en ont clairement jamais vécu un).

Je reprends donc les rênes du T.E. avec le nouveau chapeau d’éditorialiste en prime. Les gens qui me connaissent se douteront bien que je sors ici de ma zone de confort, préférant généralement l’anonymat de l’ombre et du travail de coulisse. Parler autant de moi est d’ailleurs ici un mal nécessaire pour me présenter et une fois ne sera pas coutume. Malgré ma nature qui n’aime pas attirer l’attention, en contraste avec ma garde-robe colorée, j’ai des opinions tranchées et je milite avec passion pour l’environnement, la sensibilisation et la mission de Tricentris. Je ne suis pas du genre à faire les choses à moitié et j’y mets tout mon cœur.

Certes, je vous proposerai ici une couleur et une plume différentes de celles auxquelles vous avez été habitués. Mais soyez assurés que je continuerai à vous donner l’heure juste et à vous dire les vraies affaires, que ça fasse mal ou non. Et ce, dans la transparence et la véracité propres à Tricentris.

Alors que Fred faisait allusion à sa grande utilisation des points d’exclamation dans son dernier édito, pour ma part, peut-être l’avez-vous déjà remarqué, je raffole des virgules!

Publié le 17 octobre 2022
Article tiré du Tricentris Express d’octobre 2022. Cliquez ici pour consulter le bulletin complet.