check icon

Tonnage traité depuis notre ouverture

5561307

tonnes
de matières

Partagez Insolite

L’environnement : grand gagnant de la pandémie?  

Peut-être en quête d’un peu d’optimisme et de lumière en cette période sombre, plusieurs chroniqueurs et journalistes mettent en valeur les aspects positifs résultants des mesures de confinement sur l’environnement. Avec des milliers de gens sommés de rester à la maison et de nombreuses industries à l’arrêt complet, la vie tourne au ralenti. Par conséquent, la pollution aussi. Des images provenant de satellites de la NASA et de Copernicus (programme européen de surveillance de la Terre) l’ont prouvé : il est visuellement possible de constater la diminution de la pollution atmosphérique. Certes, nous pouvons nous réjouir que les émissions de gaz à effet de serre (GES) aient chuté mais malheureusement, la guerre aux changements climatiques est loin d’être gagnée. La situation actuelle est temporaire et les activités régulières reprendront, peut-être même de plus belle, dès que les gouvernements le permettront. Les bienfaits environnementaux que nous observons aujourd’hui découlent d’une pause forcée, et non de changements adoptés volontairement dans le but d’atteindre des objectifs de réduction des GES. Et c’est ce qui fait douter de la pérennité de ces bienfaits. Toutefois, on vient de démontrer quelque chose d’important : en modifiant des comportements et des habitudes, comme faire du télétravail et limiter nos déplacements, nous sommes capables de diminuer la production de GES et d’avoir un impact réel sur l’environnement. On vient d’en faire la preuve. Chacun de nos gestes compte. Il n’en tient qu’à nous de garder certaines de ces nouvelles habitudes de vie dans notre quotidien post-pandémie pour obtenir des résultats plus permanents.

Publié le 22 avril 2020
Article tiré du Tricentris Express d’avril 2020. Cliquez ici pour consulter le bulletin complet.