check icon

Tonnage traité depuis notre ouverture

4785705

tonnes
de matières

separateur_1

Un nouveau séparateur à carton à Terrebonne

En juin dernier, notre équipe de Terrebonne a reçu un tout nouveau séparateur à carton. Installé en trois jours seulement, cet équipement, remplaçant l’ancien séparateur à carton, a entraîné des résultats immédiats!

Les séparateurs à carton sont formés d’une suite d’arbres de rotation (rotating shaft) sur lesquels sont fixés des disques de métal. En tournant, ces arbres font flotter le carton alors que les autres matières, comme les contenants, passent au travers. Comparativement à l’équipement précédent, les arbres de rotation qui composent le nouveau séparateur ont un diamètre beaucoup plus grand. Auparavant, les sacs de plastiques, les cordes et les autres objets longs et filiformes s’enroulaient et s’y coinçaient facilement. Après seulement quelques heures d’opération, l’accumulation était telle que les espaces entre les arbres rapetissaient et que les autres matières ne pouvaient plus passer au travers : elles continuaient leur trajet avec le carton.

Aujourd’hui, avec les arbres de plus grand diamètre, il y a beaucoup moins d’enroulements. Le carton sortant est plus pur car il contient moins de contaminants et la qualité est stable et demeure la même au fil des heures d’opération. Avec ce nouvel équipement, monsieur Michel Gélinas, directeur de l’usine, estime passer de 9 000 à 11 000 tonnes de carton récupéré annuellement. Ce sont donc 2 000 tonnes supplémentaires de carton qui pourront être vendues à leur juste valeur.

En plus d’améliorer la qualité et la quantité du carton produit, ce nouvel équipement entraîne également un impact positif sur la sécurité des employés. En raison des nombreux enroulements présents avec l’ancien séparateur, il fallait compter neuf heures par jour pour nettoyer les arbres de rotation. Aujourd’hui, trois heures suffisent.

« L’essence même de mon travail est de mettre les gens dans un environnement gagnant, où on peut les appuyer et rendre leur travail plus facile, plus agréable et plus sécuritaire. Et ce genre d’équipement est justement une façon de donner aux travailleurs les outils pour avoir une équipe gagnante » conclut monsieur Gélinas.

 L’équipe de Lachute pourra également bénéficier de ces avantages très bientôt puisque ce sera à son tour d’installer un nouveau séparateur à carton et ce, dans les prochains jours.

Publié le 19 décembre 2017

Texture18

Un important partenariat avec Cascades

Nous sommes très heureux de vous annoncer aujourd’hui la signature d’un contrat qui nous unit avec Cascades pour les trois prochaines années. De par cette alliance, la totalité du carton récupéré dans nos centres de tri sera vendue à Cascades. Comme le soulignait monsieur Normand Clermont, président de Tricentris, ce partenariat « s’inscrit dans la mission de Tricentris; agir en vecteur de développement économique régional et offrir le meilleur service au meilleur coût possible» et se distingue par ses bienfaits économiques et environnementaux.

Forts de plusieurs autres projets réalisés ensemble, c’est avec fierté et confiance que nous scellons ce nouvel engagement. Au cours des trois prochaines années, ce sont donc 75 000 tonnes de carton issues de la collecte sélective et traitées dans nos usines qui seront acheminées chez Cascades. Cette matière servira ensuite à la fabrication de leurs produits faits de fibres recyclées comme, par exemple, les rouleaux d’essuie-mains en papier brun.

Ce carton est donc consommé au Québec, trié au Québec et transformé au Québec. Difficile d’être contre ça! D’une valeur de plus de 10 millions de dollars, cette entente vient aussi sécuriser une partie de nos ventes tout en contribuant à l’économie locale.

Et avec seulement 11 kilomètres séparant notre centre de tri de Lachute de l’usine de Cascades, ce partenariat réduit au minimum l’impact environnemental lié au transport de la matière. Il s’agit certainement d’un avantage qui cadre en tous points avec la vision et les valeurs de Tricentris.

D’ailleurs, le Ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, monsieur David Heurtel, a lui aussi souligné les bienfaits de ce partenariat : « Bravo aux équipes de Tricentris et de Cascades pour ce magnifique projet d’économie circulaire au Québec. Un autre bel exemple d’une économie moderne, verte et prospère. » Et effectivement, nous sommes très fiers de participer à un réel projet d’économie circulaire qui, de plus, démontre concrètement ce qui peut être accompli dans le traitement des matières recyclables ici au Québec.

Finalement, pour annoncer cette nouvelle en grand, nous avons décidé de faire les choses un peu différemment. Nous avons réalisé une conférence de presse nouveau genre, une conférence de presse « virtuelle » en quelque sorte. L’annonce officielle est présentée dans le cadre d’une courte vidéo dynamique qui illustre les étapes parcourues par le carton, du bac de récupération à sa transformation finale. Loin des longs discours et des cadres rigides des conférences de presse traditionnelles, la vidéo est disponible dès maintenant sur nos différentes plateformes de médias sociaux et au tricentris.com. Nous vous invitons donc à la visionner et à la partager, et ainsi participer à la diffusion de cette bonne nouvelle. Cliquez ici pour visionner la vidéo.