check icon

Tonnage traité depuis notre ouverture

6060697

tonnes
de matières

photo_insolite

Insolite

L’économie circulaire, on en mange!  

L’économie circulaire ne se limite pas simplement au bac de récupération et aux matières qu’on y retrouve et la jeune coopérative québécoise Boomerang l’a compris. Voulant concilier l’impact environnemental et le rayonnement local tout en réduisant le gaspillage alimentaire, Boomerang propose de créer un lien entre des microbrasseries et des boulangeries. Concrètement, l’équipe de Boomerang récupère les drêches, ces résidus issus du brassage des céréales lors de la fabrication d’alcools, afin de les sécher et de les transformer en farine. Cette dernière peut ensuite être utilisée en complément d’autres types de farine pour la confection de pains, bagels, biscuits, etc. En plus de ses avantages environnementaux, la farine de drêches offre une grande teneur en fibres, protéines et minéraux et un goût torréfié apportant des notes de chocolat et de caramel aux réalisations culinaires. En moins de six mois, ce projet pilote a permis de récupérer deux tonnes de drêches provenant de microbrasseries montréalaises et de produire 250 kg de farine vendue à des boulangeries de la même région. Suite à ce succès, l’équipe de Boomerang souhaite transformer deux tonnes de drêches par mois et rendre leur farine disponible dans des épiceries en vrac et des boutiques de produits locaux d’ici quelques semaines. Bravo!

Publié le 12 avril 2021
Article tiré du Tricentris Express d’avril 2021. Cliquez ici pour consulter le bulletin complet.

Crédit photo: boomerang-coop.com