check icon

Tonnage traité depuis notre ouverture

6781624

tonnes
de matières

Insolite_page 4

Insolite

Fabriquer de l’encre à partir de la pollution automobile

Insolite_2Gravity Labs, une société indienne, transforme des particules fines issues de la combustion d’essence des automobiles pour en faire de l’encre.

En 2012, Anirudh Sharma, étudiant aux États-Unis, visite son pays d’origine, l’Inde. Il y prend une photo d’un pot d’échappement duquel sort de la fumée noire. Derrière la voiture, il remarque un mur blanc, souillé par la fumée émise par le véhicule. Il se dit que les particules et la suie émises par la voiture pourraient être transformées afin de leur donner une seconde vie.

Après ses études, de retour en Inde, il développe avec son équipe une technologie qui permet de capter la pollution atmosphérique. Pour se faire, un filtre cylindrique est installé sur le système d’échappement d’une voiture afin de collecter les émissions sous forme de carbone suie, qui ressemble à de la poudre noire. La suie est ensuite purifiée, c’est-à-dire libérée de ses métaux lourds et autres matières cancérigènes, avant de devenir la base d’une encre noire. Cette technologie permet ainsi de réduire l’émission polluante des véhicules en plus d’éviter de brûler des combustibles fossiles qui entrent souvent dans la fabrication d’encre.

Pour le moment, Air Ink vend différents modèles de marqueurs ainsi que de l’encre de sérigraphie pour vêtements et tissus. On a hâte de pouvoir utiliser cette telle technologie pour imprimer nos T.E.!

Publié le 30 août 2022
Article tiré du Tricentris Express d’août 2022. Cliquez ici pour consulter le bulletin complet