check icon

Tonnage traité depuis notre ouverture

5474481

tonnes
de matières

Partagez Un nouveau directeur d’usine à Terrebonne

PatrickNous sommes heureux d’accueillir monsieur Patrick Bergeron qui occupera, à partir du 9 mars prochain, le poste de directeur d’usine à notre centre de tri de Terrebonne. On peut dire qu’il s’y connaît en matière de récupération et de centre de tri puisqu’il œuvre dans le domaine depuis 25 ans. Nous l’avons rencontré afin de vous le présenter et d’en apprendre un peu plus sur lui.

Comment résumer votre expérience?

J’ai commencé à travailler dans le milieu de la collecte sélective en 1996. J’ai ramassé les bacs derrière les camions pendant des années. La fin de semaine, j’allais trier dans le centre de tri. J’ai été répartiteur pour les camions et superviseur sur la route. Je suis ensuite devenu gérant d’un centre de tri pendant cinq ans, pour finalement être directeur tri et m’occuper de tout ce qui touchait les cinq centres de tri du groupe. J’ai donc gravi tous les échelons, du début à la fin. 

Pourquoi avoir choisi de travailler chez Tricentris?

On se connaît entre centres de tri et je connais donc Tricentris depuis longtemps. Je vois ses bons coups et j’en ai toujours été fier même si ça ne venait pas de mon organisation parce que je pense que le recyclage, c’est plus grand qu’une entreprise. L’approche de Tricentris et son côté humain me parlent également car j’ai toujours cru que le cœur d’une usine, ce sont les employés. J’ai donc l’impression que les valeurs de Tricentris sont très proches des miennes, que je vais pouvoir m’épanouir dans mon nouveau travail et mettre en place des idées que j’ai depuis longtemps mais que je n’ai pu réaliser. 

Que croyez-vous pouvoir apporter à Tricentris?

L’expérience et les connaissances que j’ai acquises au fil du temps. J’ai beaucoup travaillé à moderniser et à trouver de nouvelles façons de faire. J’ai beaucoup de créativité et je pense que mon parcours peut profiter au groupe.

Par quoi voulez-vous commencer à votre entrée en poste?

Je ne suis pas un gars qui va arriver et vouloir tout changer du jour au lendemain. Je vais plutôt prendre le temps d’observer. C’est certain que je vais aller sur la ligne et trier avec les trieurs. Pour moi, c’est un passage obligé. Je veux leur montrer que je n’ai pas peur et que je sais ce que c’est. C’est un travail d’équipe, une collaboration. Oui, je me trouve à être le patron, mais si les employés ne sont pas là, je ne suis pas un patron. On ne peut pas faire le travail qu’on fait sans eux et c’est important pour moi de pouvoir toucher, montrer, être là et comprendre ce qu’ils font.

Alors, de toute l’équipe de Tricentris, nous souhaitons la bienvenue à Patrick et nous sommes très heureux de son arrivée au sein de la grande famille Tricentris!

Publié le 26 février 2020
Article tiré du Tricentris Express de février 2020. Cliquez ici pour consulter le bulletin complet.