check icon

Tonnage traité depuis notre ouverture

6597065

tonnes
de matières

TRICENTRIS_PAPIER

Édito – avril 2022

FPotvin

Enfin!

Par Frédéric Potvin, Directeur général

 

Nous voici donc arrivés au bout de ce chemin que nous avons entrepris il y a 4 ans déjà! Oui, le projet de coop a pris naissance il y a 4 ans. Ce fut un parcours tortueux, parfois tourmenté. Bref, tout sauf un long fleuve tranquille… Alors, vous conviendrez avec moi qu’il s’agit d’un euphémisme que de dire que nous attendions avec intérêt la confirmation de notre nouveau statut!

Et quel beau statut que celui de coopérative! Désignée, de surcroit. Il permet la signature de gré à gré avec tous nos membres. Il permet le versement de ristournes à nos membres. Nous devons même constituer une réserve, ce que nous faisions déjà avec notre fonds de stabilisation des marchés. Et nous joignons un réseau de 3 300 coopératives au Québec et de 5 800 au Canada. Mais plus encore, comme le définit si bien l’Alliance Coopérative Internationale, les coopératives sont des entreprises contrôlées démocratiquement par leurs membres et qui « accordent la priorité à l’équité et à l’égalité en créant des entreprises durables qui génèrent des emplois et de la prospérité à long terme. » Voilà une philosophie qui nous ressemble!

Il y aura, au quotidien, peu de changement pour nous, ne serait-ce que nous sommes désormais une entreprise privée ayant sa propre Loi, celle des coopératives.

Mais au final, après tant de temps, d’argent et d’énergie dépensés, on en ressort plus fort.

Le 24 février dernier, nos membres se sont donc prononcés sur la proposition du conseil d’administration d’opter pour la coopérative. Et c’est à 81 % que la coop fut choisie par nos 73 membres.

Selon les échos que nous avons, tous nos membres souhaitent demeurer avec nous. J’en suis bien fier! C’est un signe de confiance envers la qualité de notre service et notre philosophie. Car vendre au Québec était un choix. Prendre soin de nos employés était également un choix. Il y eut un moment bien précis, en pleine crise, où la qualité fut choisie et où nos administrateurs ont décidé d’investir pour cette qualité. Je crois que nos membres ont fait le bon choix et que, ce faisant, ils nous ont dit de continuer à faire de même…

Et pour finir, moi, ça me fait rêver à nouveau… Maintenant que j’ai compris ce qu’est vraiment une coopérative, je me dis : pourquoi pas un modèle coopératif pour le prochain organisme de gestion désigné de la collecte sélective? Et peut-être aussi une coopérative de transport des ballots? Et le hamster recommence à tourner…

 

Publié le 14 avril 2022
Article tiré du Tricentris Express d’avril 2022. Cliquez ici pour consulter le bulletin complet