check icon

Tonnage traité depuis notre ouverture

5418577

tonnes
de matières

Screenshot_20191204-114749_Gallery

Mets du respect dans ton bac!

En ligne depuis le 4 décembre dernier, le nouveau vidéoclip d’Alaclair Ensemble fait fureur! Avec « Mets du respect dans ton bac! », le groupe de rap québécois a composé une chanson sur mesure dotée d’un message très clair. Initié et piloté par la ville de Laval, ce projet s’inscrit dans une grande campagne de sensibilisation visant à inciter et encourager les Lavallois à adopter des bonnes habitudes en matière de récupération.

« Tu pensais c’tait ça que c’tait mais ça allait aux poubelles »

Réalisé dans le cadre de notre programme Amélioration de la performance – service invitant nos membres à mettre en place des actions permettant d’améliorer le rendement de la collecte sélective – le clip allie un rythme entraînant et quelques vers d’oreille bien réfléchis. Avec en trame de fond, les installations de notre succursale de Lachute. Profitons d’ailleurs de l’occasion pour remercier l’équipe du centre de tri d’avoir accueilli l’équipe de tournage pour ce projet survolté et bien loin de nos opérations quotidiennes.

« Métal, verre, plastique, carton, papier, that’s it! »

Au moment d’écrire ces lignes, la vidéo comptait déjà plus de 1,5 million de vues. La nouvelle fut reprise par pratiquement tous les grands médias québécois, des journaux anglophones et a même rayonné internationalement sur des plateformes de diffusion en France et en Australie. La ville de Laval a donc osé et misé juste. D’ailleurs, les membres du groupe Alaclair Ensemble aiment tellement leur nouvelle chanson qu’ils nous ont confirmé qu’elle serait ajoutée dans leurs spectacles et qu’il s’agissait même d’un de leurs meilleurs vidéoclips. Venant du groupe récipiendaire de l’ADISQ du vidéoclip de l’année et de l’album rap de l’année, ce n’est pas peu dire.

« Fais ça comm’ faut, comme si l’monde te r’garde »

Si ce n’est pas déjà fait, cliquez ici pour visionner le clip et le partager. La chanson est également disponible sur les plateformes de téléchargement. Avec ce succès, la ville de Laval aura certainement réussi à sensibiliser ses citoyens à un meilleur tri à la source, mais aussi, des milliers d’autres. Bravo!

« Dans ton bac, fais attention qu’est-ce tu mets. »

Publié le 16 décembre 2019

Une_2
Une_1
recup

Et de 500 pour Récup et Dragon!

Connaissez-vous beaucoup de pièces de théâtre qui atteignent les 500 représentations? Eh bien, c’est avec fierté que nous vous annonçons que vous pouvez aujourd’hui ajouter Récup et Dragon à votre – courte – liste! En effet, le 22 novembre dernier a eu lieu la 500e représentation de notre spectacle Récup et Dragon à l’école Le Tremplin de Labelle.

Joué en grande première au théâtre Le Marais à Val-David en septembre 2006, la popularité de Récup et Dragon n’a fait que grandir depuis. Avec en moyenne une trentaine de représentations au cours des premières années, nous finirons 2018 avec un record de 80 spectacles offerts cette année.

Récup et Dragon c’est :

Plus de :            500 représentations à ce jour
Quelques :        50 000 jeunes spectateurs
Près de :            500 000 $ investis dans cette activité de sensibilisation

En plus de 500 représentations pour la pièce, ce sont aussi 500 performances de monsieur Michel Borduas, comédien professionnel, qui donne vie aux personnages de Sakakomi, Bonzaï et O-Gon-Chu dans le spectacle depuis le tout début. « C’est toujours avec la même ferveur, après 500 représentations, que je joue cette pièce. Probablement à cause de la conviction de faire le bien, socialement parlant. Si cela fait de nos jeunes d’aujourd’hui de meilleurs citoyens demain, engagés dans la protection de l’environnement, alors j’ai ma petite gratification personnelle! Bravo à Tricentris d’utiliser si intelligemment le théâtre pour diffuser son message.»

Pour ajouter Récup et Dragon au calendrier d’activités de votre école, contactez Myriam Forget-Charland, 450-562-4488 / mfc@tricentris.com

Publié le 18 décembre 2018

recup-et-dragon
Portes ouvertes_3

Portes ouvertes réussies!

C’est entre le 11 et le 14 septembre dernier que se sont déroulées les journées portes ouvertes dans nos trois centres de tri. Pour l’occasion, plusieurs trieurs se sont joints à nos contremaîtres et directeurs d’usines pour former nos équipes de guides et informer les visiteurs qui ont d’ailleurs été nombreux au rendez-vous.

Que ce soit par curiosité, par intérêt ou par scepticisme, quelques 700 personnes ont répondu à l’appel et sont venues pour comprendre et voir de leurs propres yeux le fonctionnement d’un centre de tri. Et à en croire les commentaires sur notre page Facebook et ceux recueillis auprès des participants à la sortie de leur visite, personne ne semblait regretter de s’être déplacé pour l’occasion.

De l’arrivée des camions de collecte à la sortie des matières recyclables en ballots, toutes les étapes de tri ont été couvertes. D’ailleurs, beaucoup de gens sont toujours très surpris de constater que tout n’est pas mécanisé et, au contraire, qu’une bonne partie du travail est réalisé manuellement par nos équipes de vaillants trieurs.

De plus, des ballots des différentes matières produites au centre de tri furent exposés à l’extérieur afin de contrer certains mythes et rassurer quelques inquiétudes. À l’aide de fiches techniques ou de nos experts sur place, les participants pouvaient découvrir où les matières étaient vendues et recyclées et apprendre en quoi elles étaient transformées.

Au final, les visiteurs ont trouvé réponse à leurs questions et nous avons pu partager notre passion pour la récupération. Mission accomplie et à l’an prochain!

Publié le 16 octobre 2019

Portes ouvertes_1
Portes ouvertes_4
Portes ouvertes_5
commentaire 3
commentaire 9
commentaire 2
commentaire 5
commentaire 10
Green ta vie_1

Série Green ton bac!

Les gens recyclent et veulent recycler. Ils pensent souvent bien faire mais parfois, ce qu’ils croient savoir n’est plus nécessairement à jour. C’est pourquoi Tricentris a souhaité réaliser une série de capsules vidéos visant à informer les citoyens. Pas des capsules portant sur Tricentris, mais bien sur les bonnes pratiques de la récupération. Afin de démontrer la réalité partagée des artisans du milieu, nous avons invité Société Via, gestionnaire de centres de tri dans la région de Québec, à collaborer à cette campagne de sensibilisation.

La réalisation de ce projet a été confiée à l’équipe de Green ta vie. Initiée par Erika Roy et Bianca Bernard, cette plateforme visant la démystification de tout ce qui touche à l’environnement et au développement durable se veut accessible et ludique.

Divertissant, court et clair. Voici les dénominateurs communs que partagent les capsules de la série Green ton bac! Chacune d’entre elles se concentre sur un message à la fois afin d’éviter de noyer les spectateurs dans une mer d’informations. Des sujets tels que la propreté des contenants, les types de verre et les articles scolaires sont abordés. Puis, en vulgarisant les propos plus techniques, le message devient moins pointu et réussit à rejoindre plus de gens. Et c’est ce qui compte. Après tout, l’ensemble de notre travail dépend de ce qui est déposé au départ dans le bac de récupération. Chaque geste a un impact. Si c’est bien trié à la source, ultimement, ce sera bien recyclé.

Bien conscients de ces enjeux et de l’importance de la sensibilisation, plusieurs gros joueurs, dont RECYC-QUÉBEC, le Ministère du Développement Durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Éco Entreprises Québec, Cascades et Réseau Environnement étaient parmi la centaine d’invités présents lors du lancement officiel de la campagne Green ton bac. Des invités pour le moins remarqués et appréciés!

Voici les liens pour visionner l’ensemble des capsules réalisées. Alors, informez-vous, rigolez un bon coup et surtout, n’oubliez pas de partager!

Capsule #1 – Sépare ta matière

Capsule #2 – Rince tes pots

Capsule #3 – Plastiques Yogi

Capsule #4 – Les types de verre

Capsule #5 – Les Möbius

Capsule #6 – Ménage de printemps

Capsule #7 – Paperassons

Capsule #8 – Green tes articles scolaires

Capsule #9 – Métal au bac

Bacs enneigés

La neige s’invite au centre de tri

Dès que les températures refroidissent et que les précipitations se transforment en neige, l’impact de ces changements se fait également remarquer à l’intérieur des centres de tri. Bien que nos bâtisses aient évidemment été construites avec des toits, la neige se retrouve malgré tout à l’intérieur. Comment? Elle nous est livrée!

Imaginez que vous mettez votre bac de récupération en bordure de la rue en soirée, la veille de la collecte, et qu’il neige toute la nuit. Lorsque votre bac sera ramassé et qu’il sera retourné pour être vidé de son contenu, la neige accumulée sur le dessus tombera dans le camion avant même que le couvercle ouvre pour libérer les matières. Quelques petits centimètres de neige peuvent sembler banals, mais il suffit d’additionner tous les bacs collectés en une journée pour avoir une idée de l’ampleur de la situation.

Dans le camion, la neige ne fond pas. Même scénario dans l’aire de réception des matières qui n’est pas chauffée et où la température est aussi froide qu’à l’extérieur. Ce sont donc des matières recyclables mêlées à des quantités variables de neige qui alimentent la ligne de tri.

Avec une vitesse de roulement allant de 20 à 25 tonnes à l’heure, la neige ne reste jamais assez longtemps à un endroit pour fondre. Elle se retrouve dans tous les équipements et colle aux courroies. Pour éviter qu’elle tourne en boucle et revienne avec le retour du convoyeur, des grattoirs sont en place pour nettoyer les courroies. Tout ce qui est ainsi enlevé s’accumule dans les gardes sous les convoyeurs. Pendant l’hiver, deux employés s’affairent à toutes les nuits à ouvrir et vider le plus grand nombre de gardes possibles pendant les six heures qui séparent la fin du quart de nuit et le début de celui de jour.

À titre comparatif, le même garde qui doit être nettoyé quotidiennement l’hiver n’a besoin d’un nettoyage qu’une fois toutes les 3 semaines en été. Les opérateurs doivent également s’assurer de faire rouler les convoyeurs plusieurs fois pendant la nuit afin de s’assurer que la neige ne se transforme pas en bloc de glace sous les convoyeurs, créant ainsi une résistance empêchant les courroies de fonctionner.

En plus de ces blocages et travaux de maintenance additionnels, la neige représente un niveau de difficulté supplémentaire pour les trieurs. Leurs mains, qui sont leur outil de travail le plus précieux, souffrent du froid car à force de manipuler et de déplacer des matières enneigées, leurs gants deviennent rapidement mouillés et froids. Nos trieurs se retrouvent donc avec les mains gelées ce qui, en plus d’être très inconfortable, leur fait perdre énormément de dextérité. Des gants plus chauds et offrant une meilleure imperméabilité sont à leur disposition. Toutefois, ils sont plusieurs à préférer utiliser leurs gants réguliers et à les mettre dans la sécheuse lors des pauses plutôt que d’opter pour ces gants plus gros qui nuisent à la manipulation des différentes matières.

Imaginez l’accumulation totale que représentent les quelques centimètres de neige présents sur les bacs des 2 millions de citoyens desservis par nos centres de tri! Alors, lorsque vous déneigez votre voiture le matin, ayez une pensée pour les trieurs de votre centre de tri et passez un petit coup de balai sur le couvercle de votre bac de récupération!

Publié le 16 décembre 2019